A la découverte des routes touristiques d’Alsace

Page author

by Hertz - 13 juin 2017

Trop souvent définie par son rôle dans les conflits qui secouèrent l’Europe au fil des siècles, l’Alsace est aussi l’une des plus belles régions de France.

Des bords du Rhin aux villes fleuries en passant par les trésors d’architecture de Strasbourg et les nombreux délices gastronomiques du nord-est, l’un des meilleurs moyens de découvrir l’Alsace est d’emprunter l’un des nombreux itinéraires touristiques auxquels la région se prête si bien.

Et pour améliorer encore votre expérience, louez une voiture sympa à Strasbourg.

La Route des Crêtes

Le circuit, prévu à l’origine pour assurer un lien logistique et stratégique entre Cernay et Sainte-Marie-Aux-Mines pendant la seconde guerre mondiale, traverse des lieux idylliques dont la beauté des panoramas n’a d’égal que la variété de la faune et flore.

Découvrez les immenses forêts de conifères du Massif des Vosges, les 1424m d’altitude de la montagne ancestrale du Ballon d’Alsace (on dit que par temps clair, on peut apercevoir le sommet des Alpes depuis le grand ballon).

Amateurs de randonnée, faites une pause sur le massif du Hohneck, ce site apprécié des chamois qui domine la superbe vallée de lacs.

La route des châteaux-forts et des potiers

Amateurs d’artisanat et de vieilles pierres, nous vous recommandons l’itinéraire entre Brumath et Hoerdt qui passe par l’inaccessible château de Fleckenstein juché sur une barre rocheuse à 338 mètres d’altitude, la Maison des Châteaux-Forts d’Obersteinbach qui vous apprendra tout ce qu’il y a à savoir sur les grands châteaux de la région à travers des expositions soigneusement choisies.

Le Musée de la Bataille de Reichschoffen et le Musée de la Poterie consacré notamment à l’utilisation de l’argile de la plaine du Rhin (découvrez aussi, au bord de la forêt de Haguenau la ville de Soufflenheim réputée pour ses quinze ateliers où les potiers pratiquent devant les yeux admiratifs des visiteurs l’art ancestral du tournage et décorent à la main leur dernier plat à choucroute).

Ce circuit vous entrainera aussi vers l’église à colombage de Kuhlendorf, unique en son genre, et vers l’abbatiale Saints Pierre et Paul de Wissembourg, une étape clé de la route romane d’Alsace.



La route des vins

La route des vins, ce n’est pas seulement 51 domaines viticoles qui vous attendent pour vous raconter leur histoire et vous former aux différentes techniques de vinification.

Le circuit traverse maintes cités médiévales veillées par leurs bienveillantes cigognes, court à flanc de montagne pour s’adapter aux caprices du versant oriental des Vosges, explore des vignes ancestrales et maintes fois renouvelées.

De la porte de Thann à celle de Marlenheim, la route des vins est un parcours tout en paysages typiquement alsaciens qui commence à la cave de Cléebourg pour se terminer sur les champs d’inondation de la rivière Thur.



La route verte

L’itinéraire culturel et gastronomique entre Vogelgrun et Soultzeren traverse l’Alsace en passant par la réplique de 12 mètres de la Statue de la Liberté à Colmar, la charmante petite ville de Munster et l’église abbatiale Saint-Grégoire où l’on peut notamment admirer les quatre cadrans de l’horloge astronomique installée à plus de sept mètres de haut ou encore les jardins d’altitude du Haut Chitelet.

 

Page author

Article rédigé par Hertz

183 Messages