Anchorage – des paysages et des activités hors du commun

Page author

by Hertz - 18 février 2019

Nichée entre les deux bras de la rivière Knik, la plus grande ville d’Alaska bénéficie en outre de l’imposante toile de fond que forment les montagnes Chugach.

Le slogan adopté par les prestataires touristiques locaux y promet une vie « grandiose et sauvage » - Life Big Wild - mais les températures y sont moins extrêmes qu’on pourrait le croire.

Vous avez réservé vos congés, acheté vos billets d’avion pour Anchorage et choisi votre véhicule de location, et vous trépidez déjà d’impatience à l’idée de découvrir les secrets enneigés de l’Alaska ?

Nous avons sélectionné pour vous les sites à visiter et les activités à découvrir à Anchorage et dans les environs. De quoi passer des vacances hors du commun et ramener des souvenirs inoubliables.    

Une nature sauvage et authentique

Les glaciers

Anchorage offre un accès inégalé à plusieurs glaciers. On aurait bien tort de s’en priver.

Lac et glacier de Portage - Né dans la forêt de Chugach qu’il traverse sur plus de 8 km, le glacier de Portage déverse ses blocs de glace dans le lac du même nom quelques six kilomètres plus bas. Lieu de tournage de quelques films extrêmes dont Voices from the Ice, c’est le glacier le plus accessible de la région.

Accès :  louez une voiture à Anchorage et suivez l’itinéraire scénique du Seward Highway qui contourne aussi le glacier Middle et le glacier suspendu Explorer.

Parc régional de Matanuska - Les 39 kilomètres de long et 6 kilomètres de large du glacier Matanuska offrent un excellent prétexte pour chausser ses crampons et partir à l’ascension du Matanuska. Plusieurs plateformes panoramiques sont installées chaque saison sur le glacier, mais il reste conseillé de prendre part à une excursion organisée.

Accès : l’itinéraire scénique de la Glenn Highway n’est pas aussi immédiatement spectaculaire que son homologue au sud d’Anchorage, mais vous ne perdez rien pour attendre. Après une petite heure de route, bifurquez vers la vallée de la Matanuska et remontez entre mer et montagne vers le plus grand glacier des USA.

L’Alaska Railroad

La ligne ferroviaire au départ d’Anchorage constitue le seul moyen d’accéder à certains des plus beaux sites d’Alaska. Elle serpente sur 750 kilomètres vers Denali et Fairbanks au nord, et vers Portage et Seward au sud.

Laissez, le temps d’un jour, votre voiture au parking et laissez-vous porter par le train tout en profitant des extraordinaires paysages alentours.

Accès - La gare d’Anchorage dessert tous les itinéraires desservis par l’Alaska Railroad, notamment :

Le parc national de Denali – 25 000 km² de nature complètement sauvage entourent la plus haute montagne d’Amérique du Nord, le Mont Denali, où s’arrête le train.

A partir de là, on peut accéder aux hébergements et activités proposées par le parc : sorties en raquettes ou balades en traîneaux l’hiver, descentes en rafting et randonnées l’été.

Des itinéraires en car permettent de visiter les extrémités lointaines du parc, et une cabine typiquement alaskaine propose des dîners spectacles composés de musiques et contes traditionnels et de délicieux saumons d’Alaska.

Fairbanks – La « Cité au cœur d’Or », en référence à sa spectaculaire situation géographique comme à son rôle dans la ruée vers l’or, Fairbanks fait office de carrefour vers les contrées les plus reculées d’Alaska mais c’est surtout sa latitude extrême, à 65 degrés au nord, qui attire ici les curieux venus observer des phénomènes naturels tels que les aurores boréales et le soleil de minuit.

L’itinéraire des Aurores Boréales – Pendant l’hiver, jouissez du confort d’un train chauffé pour partir à la chasse aux fameuses lumières multicolores.

Le train prévoit des arrêts intempestifs entre Hurricane et Talkeetna pour permettre aux passagers d’admirer ces phénomènes.

Le circuit Tony Knowles, ou circuit côtier

Sur 18 kilomètres, cet itinéraire côtier suit les méandres de la rivière Knik et longe la faille créée par le séisme de 1964 avant d’atteindre le chalet de Kincaid. Le parcours à travers les forêts se fait très bien à vélo, et c’est l’occasion d’apercevoir des élans ou, au large, des dauphins béluga, sans parler des extraordinaires paysages qui entourent tout le secteur. On peut d’ailleurs repérer, au loin, le mont Denali.

Accès : à Anchorage, rejoignez le circuit à partir de l’extrémité nord-est de la Second Avenue, près du dépôt ferroviaire.

Le parc national des Chugach

La chaîne des Chugach abrite un extraordinaire parc naturel protégé, et notamment la rivière Eagle et son superbe glacier, le lac Eklutna dont le village est l’un des 8 seuls ayant su subsister à l’arrivée des colons, et les grandioses Fjords de Turnagain Arm.

Les amateurs de photographie et de marche en auront pour leurs frais. La faune est omniprésente, et les rencontres avec élans et mouflons fréquentes.

Plus rares, le lynx du Canada et l’ours brun y font aussi quelques apparitions. On y propose des excursions touristiques allant de la simple marche guidée à la sortie à cheval ou en VTT, sans oublier la pêche, le canoé en rivière, le rafting ou encore les paisibles balades en paddleboard.

Les dauphins Béluga

Pendant les mois d’été, le saumon qui prolifère à l’entrée de Turnagain Arm, le bras le plus au sud de la rivière Cook, attire là une large population de Béluga. C’est l’occasion de tenter de les apercevoir, ou tout au moins de les entendre.

En effet, la large gamme de clics, de sifflements et de petits cris émis par cette espèce très sociable leur a valu le surnom de canaris de la mer.

Accès : rendez-vous à Beluga Point, à une vingtaine de minutes de voiture d’Anchorage.

Un peu de culture locale

Découvrez la culture locale et rencontrez les autochtones

L’Alaska est le berceau des Indiens Athabascan et des Inupiaq Eskimos, qui subsistent encore aujourd’hui dans les contrées les plus au nord.

Le calendrier touristique d’Anchorage et celui de Fairbanks prévoient plusieurs festivals qui vous permettront de participer aux évènements traditionnels de la région. Pour rejoindre Fairbanks en été, vous pouvez louer une voiture à Anchorage.

Le Festival du violon Athabascan de Fairbanks - au mois de novembre, c’est l’occasion d’apprendre à danser au son des musiques traditionnelles.

Le Festival des Arts Natifs - en février, on expose sur le campus de l’Université d’Alaska-Fairbanks toutes sortes de démonstrations des arts locaux. A travers ces danses, chants, peintures, photographies, films et musiques, découvrez le vrai visage de la Sibérie, les plus belles traditions Inuit ou les règles d’harmonie naturelle héritées des Aléoutes.

Le Musée d’Anchorage

Le patrimoine culturel et historique de la région ne connait aucune limite, mais pour en avoir un aperçu relativement complet, faites escale au Musée d’Anchorage.

L’établissement a pour mission d’établir un lien entre l’Alaska et le reste du monde en exposant et expliquant la culture et l’esprit de conservation local.

Découvrez ici les traditions autochtones, tels que les masques de cérémonie ou les outils de chasse, l’histoire du peuple de l’Alaska, notamment pendant la ruée vers l’or ou la seconde guerre mondiale, la faune, la flore et l’art local.

Penchez-vous sur les découvertes scientifiques associées, entre autres, aux failles sismiques et au pôle nord.

Centre pour l’Héritage Natif d’Alaska

Autour du lac Tiulana, le centre vise à partager l’héritage des 11 principaux peuples d’Alaska. Autour du lac Tiulana, on y a notamment reconstitué plusieurs villages traditionnels grandeur nature.

Au centre, un espace en plein air et un théâtre abritent toute l’année des spectacles, des ateliers et des démonstrations. A 16 kilomètres d’Anchorage, le centre est facilement accessible en voiture.

Astuce : pour visiter les deux sites, achetez le Pass Culture Alaska et bénéficiez d’une remise sur le second billet.

Le pont de Ship Creek

Ship Creek est le théâtre de nombreux concours de pêche au saumon. Que ce soit pour tenter votre chance ou simplement pour assister aux prouesses des pêcheurs les mieux rodés, une visite à Ship Creek est un incontournable de votre séjour à Anchorage, d’autant plus que le site n’est qu’à une vingtaine de minutes d’Anchorage en voiture de location.

L’artisanat d’Anchorage

La ville et les boutiques d’Anchorage sont un véritable relais pour les artisans et les pêcheurs de toute la région.

Un séjour dans la capitale est ainsi l’occasion idéale pour goûter au saumon d’Alaska mais aussi pour découvrir des objets artisanaux dont les techniques traditionnelles de fabrication remontent à plusieurs dizaines de générations.

Paniers en bouleau d’Alaska tissés à la mains, bijoux traditionnels, couteau Ulu (traditionnellement utilisé exclusivement par les femmes Inuit), vêtements chauds en laine de qiviut (bœuf musqué), vous trouverez à Anchorage des souvenirs peu courants.

Le mushing et l’Iditarod

C’est en Alaska que l’on a d’abord eu l’idée d’utiliser des chiens attelés à un traineau – le mushing. Il n’est donc pas surprenant que la plus célèbre des courses de chiens de traineau prenne son départ à Anchorage.

Venez assister aux préparatifs alors que les mushers les plus aguerris au monde s’apprêtent à passer des semaines dans la toundra d’Alaska avant de rejoindre enfin la ville de Nome, quelques 1800 kilomètres plus au nord.

Anchorage est une destination unique en son genre qui offre des activités et des sites naturels uniques au monde. Louez une voiture à Anchorage et construisez-vous un séjour mémorable.

Page author

Article rédigé par Hertz

204 Messages