Hors des sentiers battus : guide de voyage en Europe - Hertz

Page author

by Hertz - 19 juin 2018

Hors des sentiers battus en Europe  les destinations à ne pas oublier dans les capitales européennes

Pour célébrer cent ans de location de voiture, nous avons créé un nouveau guide de voyage dans lequel nous avons réunies les destinations touristiques les plus originales d’Europe. 

Cette bible des « breaks urbains » vous révèle les joyaux européens les moins fréquentés par les touristes.

Cartes géographiques détaillées à l’appui, nous vous révélons les galeries d’art, les musées et les recoins moins connus et pourtant tout aussi attrayants du continent européen. 

Entre deux visites incontournables, prenez le temps de louer une voiture pour aller découvrir le vrai visage des capitales à travers des sites qu’on ne trouve pas dans les guides de voyages.

Nous avons exploré les profondeurs de nos quatre capitales préférées et découvert le charme authentique de ces cités européennes. A vos cartes routières, l’heure est venue de vous laisser surprendre. 

Durant notre voyage, nous avons également participé aux festivals les plus spectaculaires d’Espagne et inclus nos impressions dans le guide.

Paris

Les toits de Paris

Traditionnelle et romantique, Paris n’a pas laissé les gratte-ciels envahir son centre et les immeubles sont limités aux banlieues. La plus belle vue des toits de Paris s’admire depuis le balcon du Musée d’Orsay. 

Prenez le temps de contempler les œuvres impressionnistes de la galerie puis de monter découvrir la plus inoubliable de toutes : les quais de Seine et l’architecture parisienne, vus d’en haut.

L’occupation par l'art

Au début des années 2000, les artistes propriétaires du 59 rue de Rivoli n’étaient autres que des squatters installés dans cet immeuble délaissé par les Parisiens. Le mouvement populaire prit tant d'ampleur parmi les artistes et les touristes en mal d’originalité qu’en 2005, la municipalité de Paris en a fait un site culturel à part entière. 

Artistes résidents travaillent aux côtés des invités d’un jour et transforment encore et toujours les murs de la galerie. Chaque visite est différente de la précédente.

Je ne fais que passer

S’il est tentant de focaliser vos ardeurs culturelles sur l’impressionnante basilique de Montmartre, ne manquez pas, dans la rue Norvins, un autre rendez-vous tout aussi fascinant. 

La sculpture du Passe-Muraille représente les parties visibles du héros de Marcel Aymé qui, ayant trop présumé de sa magie, serait encore aujourd’hui prisonnier du mur.

Rome

Les meilleures affaires d’Italie

Ce n’est pas pour vous détendre et flâner, mais bien pour faire d’excellentes affaires que l’on se rend au marché aux Puces de Porta Portese, dans le quartier de Trastevere. C’est votre chance de trouver de véritables trésors aux prix imbattables, du vieux disque vinyle introuvable nulle part ailleurs au cadre antique inestimable. 

C’est aussi l’occasion de découvrir la vie de la population locale, mais aussi d’observer les antiquaires à l'œuvre. Arrivez de bonne heure, et n’hésitez surtout pas à marchander.

La porte magique

Comme si Rome avait besoin qu’on améliore encore son patrimoine historique déjà si riche, la porte alchimique raconte une légende aussi fascinante qu’inexpliquée.La relativement récente place Vittorio Emanuele a remplacé, en 1870, la villa Palombara, propriété du marquis de Pietraforte. 

Sur les cinq portes, celle-ci est la seule encore visible. On dit que les caractères ornant ses murs ne sont autres que le secret de la pierre philosophale, révélé par un mystérieux visiteur avant qu’il ne disparaisse inexplicablement.

Tous les chemins mènent à Rome

L’inverse est valable aussi, puis l’on peut y trouver des fragments de la plus vieille route pavée d’Europe : la voie romaine Appienne, qui relie Rome à Brindisi. De la porte de San Sebastian aux catacombes de Rome, la route traverse de superbes espaces verts et plusieurs monuments historiques. 

C’est l’occasion d’une balade à pied autour de sites et de parcs où l’on a su préserver l’identité de l’empire romain.

Berlin

L’allée des arts

L’allée du Street Art, près du quartier de Hackescher Markt, est le rendez-vous le plus secret des amateurs d’art de Berlin. Artistes berlinois et visiteurs du monde entier transforment encore et toujours les murs de cette petite cour intérieure. 

Seul intouchable, un portrait d’Anne Frank ornant l’une de ses parois. Les bâtiments qui entourent la cour abritent eux aussi des galeries d'art alternatif qui en inspireront plus d’un.

Paradis rural

Si urbain n'est pas toujours synonyme d’espaces verts, la forêt de Grünewald, proche de Berlin, est un petit paradis de nature. 

Favoris des Berlinois pour ses sentiers de randonnées et ses promenades tous niveaux, les bois abritent aussi plusieurs manoirs occupés par les habitants les plus fortunés de Berlin Ouest. Le lac de Kuhhorn Badestrand est propice à la baignade. 

Visitez notamment le complexe de Teufelsberg, ancien poste d’écoute avancé utilisé par les Américains pendant la guerre froide, et terminez par un savoureux dîner avec vue sur le lac.

De l’autre côté du mur

Si on parle souvent de la division entre Berlin Est et Ouest, rares sont les occasions de vraiment vivre comme l’Allemagne de l’Est. Pour cela, il y a le Musée de la DDR, qui reconstitue la vie à l’Est par le biais d’expositions et de reconstitutions interactives.

Londres

Les plus belles œuvres d’art de Londres

Des décennies de collaboration entre les artistes graphistes Miraphora Mina et Eduardo Lima ont donné naissance aux fabuleux affiches et décors d’Harry Potter. La maison de Mina Lima est constituée de quatre étages de décors du film immortalisés sur toiles. 

Découvrez les plus belles affiches de la saga Harry Potter, comme le poster « Wanted » de Sirius Black et les programmations des matchs de Quidditch. De quoi revivre quelques heures les aventures du célèbre sorcier.

Jardin typiquement japonais

Prenez quelques heures pour flâner dans les allées de Kyoto Garden à Holland Park. Cet héritage d’Orient est un souvenir immuable du Festival Japonais de Londres de 1991 qui célébra de par le monde le pays du soleil levant. 

Que ce soit pour admirer ses magnifiques sculptures, pour apprécier ses fontaines, ses cascades ou pour profiter du calme de cette oasis de verdure, on vient de loin pour visiter Kyoto Garden.

Dîner aux néons

Il semblerait que God’s Own Junkyard (littéralement, la Décharge de Dieu), dans le quartier de Walthamstow, serait principalement faite de lumières colorées.

Cette curieuse galerie fut développée puis entretenue par Chris Bracey, qui passa plusieurs décennies à y réunir les nombreuses pièces de ce spectacle. On y trouve des accessoires de bar, des objets de foire et des pièces de cirques. 


Pour finir en beauté votre séjour à Londres, passez un moment au Café des Rolling Stones et appréciez ses trésors de la pop et du rock’n’roll.

Page author

Article rédigé par Hertz

169 Messages