La Californie à l’état sauvage

Page author

by Hertz - 17 mai 2017

L’un des plus beaux cadeaux qu’ait fait le monde à la conquête de l’ouest, c’est la Californie : la splendeur de ses sites naturels presque tous classés parcs nationaux fait de cette région connue pour son climat et son littoral atlantique une destination de choix pour les amateurs de montagne, de randonnée et de photographie.

Une voiture de location vous sera indispensable pour traverser l’immensité désertique qui sépare San Francisco de San Diego, mais le jeu en vaut la chandelle.

Le plus connu : le parc national de Yosemite

Distance depuis Los Angeles : 455 km



Reconnu par l’Unesco comme patrimoine mondial en 1984, le parc de Yosemite étale sur près de 285 km2 ses vertigineuses parois de granit, ses cascades torrentielles et ses interminables glaciers.

Tout en bas, la vallée de Yosemite, sorte de cuvette à 1220 mètres de profondeur encerclée par les falaises du parc, est le clou du spectacle et l’endroit idéal pour partager un pique-nique en parfaite harmonie avec la nature. Respirez, vous êtes arrivés.

Le plus aride : le parc national de Joshua Tree

Distance depuis Los Angeles : 245 km


 

Entre les hauteurs du désert de Mojave et les plaines arides du désert du Colorado, une végétation très particulière s’épanouit dans le parc de Joshua Tree (J-Tree pour les intimes).

Cette improbable flore désertique est notamment composée d’arbres de Josué (proches du yucca) et forme un paysage surprenant à peine interrompu par d’anciennes mines d’or en ruine et quelques formations rocheuses inédites. Les couchers de soleil y sont spectaculaires.

 

Le plus extrême : la Vallée de la Mort

Distance depuis Los Angeles : 434 km


 
Le parc de la Vallée de la Mort défie toutes les lois de la nature. 


Non seulement il se décrit presque uniquement par des superlatifs : c’est le plus grand parc national des USA, le plus sec, le plus chaud, le plus haut mais aussi, paradoxalement, le plus bas puisque le bassin de Badwater se trouve à 86 mètres en dessous du niveau de la mer.

Amateurs de sensations et de panoramas éblouissants, les impressionnantes dunes de sables, les déserts de sel et les canyons multicolores de la Vallée de la Mort sont fait pour vous.

Les plus beaux : les Parcs Nationaux de Sequoia et Kings Canyons

Distance depuis Los Angeles : 392 km



Entre séquoias géants (parmi lesquels vous ne manquerez pas de repérer, entouré de ses gigantesques voisins, le plus grand arbre du monde communément baptisé le General Sherman) et canyons vertigineux, de sublimes rivières courent entre les rochers et on y trouve même une fabuleuse grotte souterraine.

En voiture, suivez l’autoroute A180 jusqu’à tomber sur… la fin de la route (Road’s End), non sans avoir traversé des paysages parmi les plus extraordinaires au monde.

Le plus original : le Parc Volcanique de Lassen

Distance depuis Los Angeles : 914 km



Ceux qui oseront parcourir les 900 km qui séparent Lassen de LA et chausser leurs plus solides souliers de randonnée seront récompensés par les incroyables paysages du volcan Lassen Peak.

Si sa dernière éruption remonte à plus d’un siècle, elle a laissé derrière elle d’innombrables mystères et phénomènes naturels dont vous nous direz des nouvelles.


Nulle autre région au monde ne réunit autant de merveilles naturelles, de panoramas à perte de vue, de phénomènes géologiques et de grands moments que la Californie. Cet été, osez prendre la route de l’aventure.

 

Page author

Article rédigé par Hertz

152 Messages