Le Barcelone de Gaudi: 10 sites incontournables

Page author

by Hertz - 29 août 2019

Décédé en 1926, Antoni Gaudi a laissé dans les rues de sa ville natale, Barcelone, un héritage qui fait encore parler de lui près d’un siècle plus tard. Inimitables, les œuvres architecturales de Gaudi sont aujourd’hui connues dans le monde entier et la capitale catalane est le meilleur endroit pour les découvrir. Nous récapitulons ici les sites à visiter à Barcelone, afin de comprendre et d’apprécier l’un des plus grands artistes catalans.

La Sagrada Familia

L’improbable cathédrale imaginée par Gaudi reste à ce jour inachevée, et pour cause : rares ont été les architectes capables de reprendre les travaux controversés, audacieux et onéreux de cette basilique moderniste.

Le temple expiatoire de la sainte famille a toutefois été consacré par le Pape Benoît XVI en 2010 et attire toujours plus de touristes venus admirer les 18 tours de la cathédrale, dont la plus haute offre à 170 mètres une vue imprenable sur Barcelone. La visite de la Sagrada Familia permet en outre de découvrir les références liturgiques et la poésie avec laquelle Gaudi a envisagé l’édifice.

Les villas de Gaudi

Admiratifs devant l’œuvre du jeune architecte qui faisait tant parler de lui au début du XXème siècle, nombreuses furent les familles aisées qui s’offrirent les services de Gaudi pour la construction de leur résidence barcelonnaise. La ville abrite ainsi plusieurs maisons au style de Gaudi si facilement reconnaissables.

- La Casa Vicens : ouverte au public depuis 2017, cette maison commissionnée par une famille de céramistes riche fut la première grande œuvre de l’artiste. Elle inclut dans l’architecture de sa façade un mélange oriental et baroque qui marque un tournant de l’histoire de l’art.

- La Casa Pedrera : aussi connue sous le nom de Casa Mila, c’est l’un des hôtels particuliers le plus connu créés par Gaudi, notamment en raison de sa situation centrale : elle est facilement visible et reconnaissable depuis le Passeo de Gracia.

- La Casa Batlló : considérée comme l’une des œuvres les plus originales de Gaudi, la maison Batllo intègre dans sa façade des matériaux souvent écartés à l’époque, comme le verre et le fer forgé, ainsi que les fameuses mosaïques en verre et porcelaine qui façonnera à l’époque l’image de marque de l’architecte.

L’héritage de la famille Guell

Grand admirateur du travail de Gaudi, Eusebi Guell fut le principal mécène de l’artiste et on lui attribue notamment le plus important don ayant contribué à la reprise des travaux sur la Sagrada Familia. Ce riche héritier fut également à l’origine de deux autres monuments phares du patrimoine barcelonais :

- Le Parc Guell : l’autre chef d’œuvre de Gaudi est inscrit au patrimoine de l’Unesco et fait partie des sites les plus visités de Barcelone. Il se compose d’une savante succession de méandres et d’ondulations, de colonnes, de sculptures en céramique, de tours et chapelles ainsi que d’une végétation savamment apprivoisée.

- Le Palais Guell : Au premier abord, moins spectaculaire que les autres édifices de Gaudi, la résidence familiate d’Eusebi est un véritable chef-d’œuvre de construction et d’architecture. Face à l’exiguïté du site, Gaudi a su faire preuve d’une grande ingéniosité, ce dont témoignent notamment l’extraordinaire coupole intérieure et les 20 cheminées décorées du toit qui servent de bouches d’aérations et de puits de lumière.

- La Colonie Guell : pour agrandir la chapelle de la colonie ouvrière textile (qu’il exploitait à Santa Coloma) devenue trop petite, Eusébi fit appel encore une fois à son architecte favori. Il ne fut pas déçu : la crypte et la chapelle incorporent les formes arrondies, les colonnes et les céramiques chères à Gaudi pour former un lieu de culte à nul autre pareil. Il vous faudra louer une voiture si vous souhaitez rejoindre ce site secret pendant votre séjour, situé à une vingtaine de minute de route.

Gaudi hors des sentiers battus

Si vous souhaitez découvrir encore plus d’œuvres d’Antoni Gaudi, reprenez votre voiture et visitez trois autres sites, certes moins connus mais tout aussi fascinants.

- La porte de Miralles : la porte menant vers le quartier, aujourd’hui disparu, de Miralles intègre elle aussi les ondulations, les mosaïques et le fer forgé reconnaissables dans les monuments de Gaudi. Sous ce portail qui clôtura la carrière de Gaudi, on trouve aujourd’hui une statue grandeur nature de l’architecte réalisée par Joaquim Camps en 2000.

- La Casa Bellesguard : inspiré par le style gothique catalan de l’époque, Gaudi parvint toutefois à insérer dans cet immeuble des années 1900 quelques touches annonciatrices du style coloré et original qui deviendra le sien.

- La Casa Calvet : on la considère comme la plus traditionnelle des œuvres de Gaudi. Elle abrite aujourd’hui un restaurant.




Page author

Article rédigé par Hertz

244 Messages