Location Voiture

 
Gold Plus Rewards
  • Pas encore membre? Adhérer

Le Marathon de Paris – une course entre les monuments iconiques de la capitale

Page author

By Benoit

Le Marathon de Paris est aujourd’hui l’un des plus importants marathons du monde. Courir à son rythme dans les rues de la capitale française n’a pas de prix. En tout, ce sont chaque année plus de 57 000 coureurs venus du monde entier pour ainsi parcourir les 42km du tracé. L’occasion idéale pour visiter la ville à grandes foulées. Au départ des Champs Elysées et à travers les bois de Vincennes et de Boulogne, le marathon possède l’un des plus beaux cadres du monde.

Voici quelques uns des lieux emblématiques de Paris traversés par le Marathon.

L’Arc de Triomphe

Le départ du Marathon de Paris se fait au pied de l’Arc de Triomphe. Il n’y a pas mieux comme ligne de départ. Abritant la tombe du Soldat Inconnu et érigé au centre de la Place Charles de Gaulle, l’Arc de Triomphe constitue un des lieux les plus connus de Paris.

Les Champs Elysées

Les premières foulées se feront donc sur la célèbre avenue des Champs Elysées où d’ordinaire se bousculent les amateurs de shopping. Elle relie la Place Charles de Gaulle à la Place de la Concorde sur une distance de 2km.

Place de la Concorde

Entre l’Arc de Triomphe et les Pyramides du Louvre se trouve la fameuse Place de la Concorde, à l’entrée du Jardin des Tuileries avec son musée de l’Orangerie et le célèbre Jeu de Paume, acteur important lors de la Révolution Française de 1792.

Le Louvre et l’Hôtel de Ville de Paris

Grâce au Marathon, il sera possible d’admirer deux fois le Louvre, bâtiment emblématique de Paris. A l’aller, c’est en courant le long de la rue de Rivoli que vous pourrez en profiter pour apercevoir le lieu, tandis qu’au retour, il faudra emprunter la Voie Georges Pompidou. À l’aller, pensez à jeter un œil sur l’Hôtel de Ville lorsque vous passerez à côté.

Place de la Bastille

Haut lieu symbolique de la Révolution, la Place de la Bastille abritait la prison de la Bastille qui fut détruite le 14 juillet 1789. Aujourd’hui, il s’agit d’un lieu de rendez-vous important lors de manifestations évidemment mais c’est également là qu’on retrouve la Colonne de Juillet ainsi que l’Opéra Bastille.

Le Bois de Vincennes

A 6km de la Place de la Bastille se trouve le Bois de Vincennes, l’un des deux poumons verts de Paris. Le tracé du marathon entrainera les coureurs à travers la porte dorée jusqu’au Château de Vincennes, puis vers l’Hippodrome de Vincennes avant de quitter les lieux par l’avenue de Gravelle.

La Seine

Evidemment, on ne peut pas faire un marathon de Paris sans passer du côté de la Seine. Les marathoniens pourront profiter du fleuve parisien sur une longue portion du trajet retour, à partir du quai des Célestins jusqu’à l’avenue du Président Kennedy.

Notre Dame de Paris

Sur le retour du marathon, les coureurs ne sauront plus où regarder tellement les monuments vont se succéder les uns après les autres, sur l’autre rive de la Seine. Le premier, et pas des moindre : Notre Dame de Paris. La Cathédrale la plus célèbre de Paris veille sur la capitale depuis des centaines d’années et elle fut le décor d’une des plus belles œuvres de Victor Hugo, du même nom. Comment ne pas être soufflé par tant de majesté ?

Musée d’Orsay

Pas le temps de s’arrêter, on a une course à gagner et on atteint déjà le bâtiment du Musée d’Orsay. Cette ancienne gare de l’ère victorienne enferme des œuvres de Degas, de Cézanne et de Monet entre autres.

Les Invalides

Le parcours passera ensuite par les Invalides, grand bâtiment vieux de plus de 300 ans où l’on retrouve les dépouilles de grandes figures militaires françaises comme le Maréchal Lyautey ou encore Maréchal Foch.

La Tour Eiffel

La grande Dame de Fer saluera la venue des coureurs sur le retour. L’emblème de Paris, la Tour Eiffel, se devait de figurer sur le parcours du Marathon de Paris. Erigée pour l’Exposition universelle de Paris de 1889 d’après les dessins de Gustave Eiffel, la Tour attire chaque année des millions de curieux.

Le Bois de Boulogne

La dernière grande étape du Marathon de Paris se déroulera dans le Bois de Boulogne, l’autre poumon vert de la capitale. Le cortège entrera par la Porte Molitor et fera le tour du parc, en passant par le Lac Supérieur puis le Lac Inférieur, avant d’arriver à la Porte Dauphiné qui sonnera la fin de la course.

De quoi donner envie de courir, pas vrai ? L’année dernière, le premier coureur avait effectué la course en seulement 2h05. Combien de temps faudra-t-il pour cette 40ème édition ? Les paris sont ouverts. Sinon, il est toujours possible de rejoindre ces lieux de Paris en voiture une fois le marathon terminé, évidemment.

Page author

Article rédigé par Benoit

22 Messages