Le meilleur de la France à la Nouvelle Orléans

Page author

by Hertz - 16 août 2017

En dédiant sa nouvelle colonie au Duc d’Orléans et régent de France à la fin du XVIIIème siècle, Jean Baptiste Le Moine de Bienville ne se doutait sans doute pas que la Nouvelle Orléans deviendrait un tel centre culturel et musical, célèbre dans le monde entier autant pour sa vie nocturne et son Mardi Gras que pour sa bonne chair, mais il est probable qu’il espérait que l’influence de Molière y perdurerait au-delà du XXIème siècle. En cela, il ne se trompait pas, et le quartier du Vieux Carré en particulier a su cultiver ses racines françaises.

Cette ville de musique et de fête qu’on a affectueusement surnommé la Big Easy – peut-être parce que même la prohibition subie par l’Amérique dans les années 20 n’a pas su ralentir son rythme endiablé – garde encore aujourd’hui un petit côté français, visible surtout dans l’architecture du Vieux Carré, dans ses noms de rue aux consonances latines, dans le marché français qui a lieu sur Decatur Street, et surtout dans la délicieuse cuisine créole qu’on y sert.

Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs sites, monuments et restaurants où il est possible de retrouver l’influence de l’hexagone. Pour gagner du temps, pensez à louer une voiture à la Nouvelle Orléans car certains sites sont un peu éloignés du centre-ville.

Commencez par visiter la place Jackson Square et surtout, juste en face, la plus ancienne cathédrale catholique des États-Unis, la cathédrale Saint Louis, construite en 1718 en l’honneur du roi de France du même nom et où s’élève encore aujourd’hui une impressionnante statue à l’effigie de Jeanne d’Arc.

La rue Bourbon, ainsi nommé en l’honneur de la dynastie française du même nom, est bordée elle aussi de nombreuses maisons de style typiquement français parmi lesquelles vous pouvez visiter la demeure du pirate Jean Lafitte.

En soirée, venez apprécier le jazz et l’ambiance si pittoresque de la ville alors qu’artistes et musiciens s’animent dans le quartier de Royal Street. C’est l’occasion de s’arrêter manger au Gumbo Shop et de goûter à la spécialité de la région, le fameux Gombo, sorte de soupe traditionnelle faite de viande, de poisson ou de légumes.

Promenez-vous dans les rues et levez la tête : les balcons en fer forgé font partie de la culture locale. Tout près, le célèbre Café du Monde vous attend avec sa spécialité : les beignets (en français, s’il vous plait). Pour découvrir un autre mélange de saveurs, de senteurs et de couleurs appétissants, direction le French Market : sous le marché couvert, on y perpétue une tradition d’importation de produits français qui a débuté en 1971.

Que vous soyez francophone ou non, un séjour à la Nouvelle Orléans est toujours une agréable surprise et vous ne manquerez pas d’apprécier les vestiges de la colonie française qu’elle fut avant de devenir le berceau du jazz et de la musique accueillant aujourd’hui plus de 10 millions de touristes par an.

Page author

Article rédigé par Hertz

183 Messages