Madrid, ses parcs naturels et ses espaces verts

Page author

by Hertz - 11 juillet 2017

Si Madrid est renommée pour son architecture aussi belle que variée ainsi que pour sa vie nocturne vivante et enjouée, la capitale espagnole se targue également de pourvoir aux besoins de ses habitants en termes d’espaces verts, à tel point que le tourisme madrilène repose aujourd’hui en grand partie sur ses immenses parcs et jardins.

De préférence avec une voiture de location, nous vous invitons à faire le tour des plus beaux espaces verts de Madrid.

Les jardins de Sabatini

Les écuries de Sabatani furent remplacées, dans les années 1930, par les jardins du même nom qui devaient offrir un spectacle époustouflant.

S’il fallut attendre jusqu’à la fin de la guerre civile espagnole pour pouvoir enfin visiter l’œuvre de Francesco Sabatini (lequel ne verra jamais le fruit de son labeur), le résultat fut largement à la hauteur des espérances.

Dominées par le magnifique palais, plusieurs sculptures et fontaines ornent les allées parfaitement symétriques de ce superbe parc où il fait bon flâner et laisser courir les enfants.

Le Campo del Moro

Dans l’ombre des jardins de Sabatini, le campo de Moro est un peu plus éloigné du Palais Royal ce qui lui confère un point de vue plus doux et plus romantique sur l’édifice.

Admirez le palais entre les arbres en fleur et découvrez-y deux célèbres fontaines néo-classiques : les Tritons et le Palais des Coquillages.

Le parc du Retiro

Plus qu’un parc, le Retiro est une succession de jardins, de lacs et de bois dont l’attrait est à la fois naturel, botanique, architectural et sportif.

Véritable poumon de Madrid de 125 hectares, on peut y trouver de belles balades à l’ombre des conifères, de nombreux divertissements autant sur l’eau (balades en barque) que dans ses clairières (concerts et expositions) ainsi que plusieurs jardins d’influences variées et pittoresques (le jardin des plantes vivaces, la roseraie ou encore les jardins andalous de Rodriguez).

De nombreux monuments, fontaines et statues décorent les lieux, tels que le monument de Grasès Riera érigé en l’honneur d’Alphonse XII ou la fontaine des Galapagos dédiée à la naissance d’Isabelle II, sans oublier la seule sculpture au monde représentant l’antéchrist (« l’Ange Déchu » de Ricardo Bellver).

La Casa de Campo

Le plus grand parc de Madrid fait plus de 1700 hectares et avait à l’origine pour office de fournir gibier et divertissement à la couronne espagnole, et ce jusqu’à son ouverture au public en 1931.

Aujourd’hui, ses principales attractions sont le zoo-aquarium de Madrid, un petit parc d’attraction, un grand lac et le téléphérique qui relie le parc au Paseo del Pintor Rosales, à l’ouest de Madrid.

L’endroit compte parmi les favoris des madrilènes pour leurs pique-niques et sorties de plein air.

Les jardins du temple deDebod

Autour de l’étrange temple funéraire égyptien du même nom, les jardins de Manuel Herrero Palacios furent conçus pour mettre en valeur le monument cédé à l’Espagne en 1972.

La vue sur la Casa de Campo et la Sierra de Madrid est fabuleuse.

Page author

Article rédigé par Hertz

169 Messages