Porto – Une ville de beauté historique

Page author

by Hertz - 13 juin 2017

Sur la côte ouest de la péninsule ibérique, la seconde ville du Portugal est pour qui sait la comprendre un rendez-vous culturel ensoleillé et chaleureux, un savant mélange de tuiles artisanales, de ruelles vivantes et animées, d’authentiques marchés et de savoureux tremoçoes (graines de lupins marinés).

Pour mieux adopter l’art de vivre portugais prenez place à la terrasse d’un café sur les quais du fleuve Douro et appréciez l’air du temps alors que celui-ci se prépare à rejoindre l’océan Atlantique.

L’histoire et l’architecture de Porto font de cette jolie ville portuaire un authentique paradis culturel. De la librairie Lello, considérée comme l’une des plus belles au monde, à l’incontournable cathédrale gothique Sao Francisco et son couvent franciscain du XVIIIème siècle, Porto abrite au détour de ses magnifiques ruelles les vestiges d’un passé tourné vers la mer.

La Maison Do Infante, ainsi nommée pour avoir été le lieu de naissance de l’infant Don Enrique au XIVème siècle, est l’un des recoins secrets les plus fascinants de Porto. Elle abrite les Archives Historiques et le Musée d’Archéologie.

Construit en 1886 par l’architecte apprenti d’Eiffel Teófilo Seyrig, le Pont Louis domine de ses 46 mètres de haut la ville de Porto. La structure en métal est prodigieuse, avec un étage supérieur réservé au tramway et un étage inférieur pour les véhicules et les piétons, ce qui le classe parmi les monuments incontournables de Porto.



Pour découvrir le patrimoine de Porto vue d’en haut tout en admirant le coucher de soleil, nous vous recommandons l’ensemble architectural baroque de la confrérie des Clercs, composé de la Tour des Clercs, de l’église et de la maison des Clercs.

Attention cependant, la sublime vue sur la région sait se faire mériter, mais s’il faut une certaine endurance pour tenter l’ascension de ses 76 mètres de haut et de ses 200 marches, le jeu en vaut la chandelle.

Plus impressionnant encore que le son des 49 cloches de son carillon, le panorama sur la ville et sur les jardins Cordoneria sont spectaculaires.

Enfin, ne manquez pas, construite à l’ombre de l’imposante cathédrale Sao Francisco par l’architecte du XVIIIème siècle Nicolau Nasoni, les magnifiques arabesques en fer forgé de la fontaine de Chafariz do Anio.

Les amateurs d’art contemporain trouveront l’inspiration dans le Musée d’Art Contemporain de Serralves (l’entrée est gratuite le dimanche matin), mais le véritable rendez-vous des artistes se trouvent dans les galeries d’art de la rue Miguel Bombarda, surtout lors du gigantesque vernissage commun qui y est organisé tous les deux mois.

Louer une voiture est un excellent moyen de circuler dans Porto et aux alentours de la ville.

Rejoignez ainsi le marché couvert de Bolhao qui résonne des bavardages des marchands et embaume les étals de leurs senteurs (c’est l’occasion de joindre l’utile à l’agréable en combinant une sortie matinale très sympa et vos courses de produits frais et de gourmandises traditionnelles de la région).

Si Lisbonne l’emporte généralement dans les guides touristiques, on dit de Porto que c’est une ville d’éternité et que ses visiteurs finissent toujours par revenir. 

Page author

Article rédigé par Hertz

188 Messages