Location Voiture

 
Gold Plus Rewards
  • Pas encore membre? Adhérer

Un weekend gourmand à Toulouse - notre guide gastronomique

Page author

By Martial

Toulouse est le berceau d’une culture méridionale forte, plus proche de celle de la capitale catalane, Barcelone, que de celle de ses voisines Bordeaux et Montpellier. Son titre de Ville rose, elle le doit à la couleur de ses bâtiments anciens en briques de terre cuite, dont de nombreux hôtels particuliers qui flanquent le dédale des rues de son centre-ville. La cité toulousaine, aujourd’hui teintée d’une palette de roses qui accorde le neuf et l’ancien, rayonne depuis le cœur du sud-ouest. C’est dans son environnement et son histoire qu’elle puise toute la saveur et l’identité de sa gastronomie gorgée de soleil. Pour goûter à ses mets les plus délectables, nous avons sélectionné pour vous ses meilleures tables.

Anges & Démons

Située dans le quartier des Carmes près de la Cathédrale Saint Étienne, l’antre d’Anges & Démons est éclairée par un jeu de noir et de blanc, soutenu par la tonalité de la brique apparente qui est omniprésente au sous-sol où dominent de belles voûtes XVIe. Au menu, la cuisine est subtilement audacieuse avec entres autres exemples d’idées séduisantes : des gambas au curry en pâte « cheveux d’ange » ou Kadaïf, un millefeuille de homards et une mousse au fenouil et aux agrumes.

Michel Sarran

C’est un hôtel particulier légèrement à l’écart du centre-ville qu’a élu Michel Sarran pour accueillir sa cuisine, étoilée depuis 1996. Sarran fait en effet partie des trois restaurants toulousains récompensés par le guide Michelin. Voilà pourquoi de quoi justifier ces deux étoiles : « une maison plus qu’un restaurant », le restaurant de Michel Sarran se veut intimiste et familial pour tordre le cou à l’idée de « client », la cuisine, elle, est savoureuse et d’une finesse exceptionnelle dans son exécution. Bœuf d’Aquitaine et foie gras en tonkatsu, pulpe de tubercule aux zestes de citron et soufflé chaud vanillé au confit de cassis et violette, les noms évoquent à eux seuls l’exigence qui a mené à la création de chaque plat.

PY-R

Pierre Lambinon, le petit dernier des étoilés toulousains, est le jeune chef à l’origine du PY-R, un restaurant contemporain aménagé dans un immeuble classé où sont servis de savants amalgames de saveurs, de textures et de couleurs. Prenez par exemple deux de ses spécialités : les bulles Saint-Jacques au Diplomatico et la glace pistache-persil. Pour goûter à une cuisine de saison inventive qui n’a pas peur de son temps, n’hésitez pas à réservez votre table au PY-R.

Si Toulouse est avant tout réputée pour son cassoulet et son canard, que ce soit en magret, sous foie gras ou aiguillettes, la gastronomie ne s’y résume toutefois pas. Ces adresses gastronomiques en témoignent, la cuisine qui sort des fourneaux de la Ville rose est avant tout vivante et stimulante. Voyez-le par vous-même en prévoyant un week-end gastronomique à Toulouse, vous pourrez réserver une voiture dans notre agence locale pour profiter d’un séjour pleinement serein. Et ne partez pas sans avoir dégusté une part de croustade, cette spécialité façon tourte aux fruits vous régalera de sa pâte fine et croustillante.

Page author

Article rédigé par Martial

113 Messages